Outils pour utilisateurs

Outils du site


foret_vivante

La forêt comme organisme vivant

“Que se passe-t-il lorsque l'on revendique que d'autres êtres de nature que nous - pantes, bactéries, champignons, animaux, virus - ont une agentivité (agency) telle qu'ils nous saisissent, nous interpellent et nous touchent? Et comment participe le murmure de la rivière, le chuchotement du vent, le babillement des vagues, ou l'électromagnétisme d'un lieu? Comment s'involuent ces différents devenirs dans l'expérience du monde?”

ÉCOSOMATIQUES, Penser l'écologie depuis le geste, ouvrage dirigé par Marie Bardet, Joanne Clavel et Isabelle Ginot, Deuxième Époque, 2019, introduction p.17.

ÉCOSOMA dialogue avec deux organismes forêts à Kerminy

Un bois de 2,5 hectares, voisin d'une forêt de 35 hectares dont la lisière sud appartient au site de Kerminy. L'université d'été PANDORHACK chaque mois d'Août convie les explorateurs

La naturalité d'une forêt

C'est le caractère sauvage d'un paysage ou d'un milieu naturel dans un sens environnemental. La définition de la naturalité vient du Wilderness Act qui qualifie de wilderness un milieu naturel tel que « la terre et sa communauté de vie ne sont point entravés par l'homme, où l'homme lui-même n'est qu'un visiteur de passage ». (Le Wilderness Act ou Loi sur la protection de la nature est une loi fédérale américaine votée en 1964. Rédigée par Howard Zahniser de la Wilderness Society (Société pour la protection de la nature), elle définit légalement la naturalité (wilderness).)

Le muguet En zone européenne tempérée, en forêt, là où sa présence est naturelle, le muguet serait (avec la pervenche) un bon bio-indicateur d'ancienneté et de la naturalité de la forêt.

théorie de la racine cerveau

“route brain theory” Perception, méméoire, communication développées des

le fonctionnement physiologique d'une racine : les racines les plantes analysent en permanence une vingtaine de paramètres issus de leur environnement et intègrent ces informations afin de pouvoir s'intégrer. Chaque toucher racine dure 2 à 3 heures durant lesquelles la racine cherche la zone propice idéale dans le substrat de pousse suivant le vecteur de gravité. La racine se comporte comme un vers.

La zone de transition est une zone particulière de la racine : on y trouve des cellules comprenant des molécules comme l'actine et la myosine. Ces les mêmes molécules qui permettent l'activité motrice au sein des cellules musculaires des animaux. Les cellules de la transiiton fonctionnent de la même façon que les connexions nerveuses chez les animaux, les synapses.

zone de transition des racines - connexions nerveuses synaptiques d'animaux

http://www.inexplique-endebat.com/article-l-esprit-des-plantes-intelligence-vegetale-98311502.html

https://www.youtube.com/watch?v=m8KlDz92JTQ

https://www.youtube.com/watch?v=EKkh_G751AQ

foret_vivante.txt · Dernière modification: 2020/11/21 13:56 (modification externe)